Aller au contenu

Action Internationale

Défendre le respect des Droits humains et le Droit des peuples

« Dans un univers passablement absurde, Il y a quelque chose qui n’est pas absurde, c’est ce que l’on peut faire pour les autres. » André Malraux

Depuis plusieurs années, je travaille à la prise de conscience du fléau des enfants sans identité, privé d’existence légale donc des droits élémentaires et soumis à tous les trafics.

En circonscription avec l’appel à projets que j’organise avec le Rectorat depuis 4 ans, à l’international au sein du l’Union interparlementaire et de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, j’ai poursuivi ce travail de plaidoyer. En 2019, j’ai obtenu la création d’une mission d’information de la commission des Affaires étrangères qui a rendu son rapport le 22 septembre.

Adopté à l’unanimité, ce rapport est le premier porté par le Parlement français sur cette thématique. Il demande à la France d’être exemplaire sur son territoire, notamment à Mayotte et en Guyane et de devenir un acteur clé de la déclaration des naissances dans le monde.

D’autres combat sont à mener et pendant le confinement, avec d’autres collègues parlementaires, nous nous sommes mobilisés contre le projet d’annexion de la Vallée du Jourdain par Israël. Je suis intervenue auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, du Président de la République.

J’ai par ailleurs été signataire d’une tribune des parlementaires français mais aussi des parlementaires européens demandant à Israël d’abandonner son projet et à la France et à l’Europe de prendre des mesures dissuasives.