Aller au contenu

Notre plan pour les cafés et les restaurants

5 Mai 2020

Les 210 000 cafés et restaurants et 20 000 hôtels de notre pays ont été les premiers à fermer ; ils seront probablement les derniers à rouvrir. Ce sont 1 million de salariés et de chefs d’’entreprise qui s’’inquiètent pour leur avenir, alors même que leur présent est déjà très préoccupant. 

Si le gouvernement a pris des mesures utiles, elles sont insuffisantes. Les députés socialistes et apparentés, par la voix de Boris Vallaud député des Landes, ont demandé au gouvernement :

  • Une annulation des cotisations et des impôts plutôt qu’un report et l’inscription dans la durée du dispositif d’’emploi partiel.
  • Une prise en charge par les assurances de la perte d’exploitation du fait de la fermeture administrative des établissements.
  • Des perspectives et des règles sanitaires claires pour la réouverture des hôtels, des cafés, des restaurants.
  • Des mesures de soutien à la clientèle, avec des aides à la nuitée ou à l’’assiette pour éviter des faillites qui seront, sinon, nombreuses et engendreront des centaines de milliers de chômeurs.