Aller au contenu

Covid-19 : le parti socialiste demande l’état d’urgence sanitaire, économique et social

10 mars 2020

Dès le début de l’épidémie le parti socialiste a demandé au Gouvernement de réunir l’ensemble des forces politiques du pays pour créer « une union nationale » permettant de se battre contre le virus.

La gestion de cette crise au quotidien constitue une tâche difficile à la charge du Gouvernement. Il doit néanmoins prendre toute sa responsabilité en se mettant en situation d’état d’urgence sanitaire, économique et social.

Sanitaire : un collectif budgétaire doit pouvoir redonner aux hôpitaux les moyens d’accomplir leurs missions, plus que jamais dans ce contexte épidémique. Une loi de finances rectificatives doit être déposée en urgence pour redonner les moyens à l’hôpital.

Economique : L’ensemble des pays européens prennent conscience de la mesure de cette crise. Comme l’Allemagne, la France doit prévoir un plan d’investissements qui relancera l’économie et pourrait être dédié à la transition écologique. La règle des 3% de Maastricht doit quant à elle, être assouplie afin de pouvoir en sortir les dépenses de santé nécessaires pour affronter le virus.

Social : La crise qui se profile implique revenir sur l’application de la réforme de l’assurance chômage. Ses conséquences, qui hier déjà étaient folles, seront demain d’une totale inconséquence pour les personnes qui seront sans emploi.


Écouter l’émission de France Inter du 10 mars 2020 avec Daniel Cohen, économiste, et Laurence Boone, cheffe économiste de l’OCDE : Coronavirus : “Agir pour ne pas rajouter une crise économique à une crise de santé” :

Cliquez sur l’image